L’architecture à Palm Springs : Des oasis de confort dans le désert

L’architecture à Palm Springs : Des oasis de confort dans le désert

Contrastant avec l’hostilité des lieux, le désert californien où se trouve Palm Springs attire les stars d’Hollywood. Par conséquent, il n’est pas rare d’y rencontrer, entre deux dunes rocailleuses, de petites merveilles d’architecture alliant pierre, bois, acier et verre. Voici quelques exemples de bâtiments qu’on peut rencontrer à Palm Springs.

La touche Alexander Construction

Lorsque la société Alexander Construction Company s’est installée à Palm Springs en 1955, elle avait déjà construit un ensemble de logements à Los Angeles, en Californie. Travaillant avec plusieurs architectes, elle a entamé la construction de plus de 2 500 maisons à Palm Springs en instaurant un style très moderne. C’est le cas du complexe Twin Palms (anciennement connu sous le nom de Royal Desert Palms), construit en 1957.

Parmi les architectes qui ont travaillé avec Alexander Construction Company figure Donald Wexler connu pour son approche dans la construction en acier. Il croyait que les mêmes méthodes qu’il utilisait pour les bâtiments notamment scolaires qu’il avait faits pourraient être utilisées pour construire des maisons élégantes et abordables. C’est ainsi qu’Alexander Construction lui a confié la conception de maisons en acier préfabriquées pour un quartier de Palm Springs, en Californie. Celui présenté ici se trouve au 330 East Molino Road. Donald Wexler n’était pas le premier à envisager ce type de structure. En 1929, l’architecte Richard Neutra a construit la maison Lovell à charpente d’acier. De nombreux autres architectes du XXe siècle, allant d’Albert Frey à Charles et Ray Eames, ont expérimenté la construction en métal. Cependant, ces maisons sophistiquées étaient des conceptions personnalisées coûteuses et elles n’étaient pas construites avec des pièces métalliques préfabriquées. Donald Wexler a associé des techniques de construction préfabriquées à des idées modernistes haut de gamme. Mais le coût croissant des éléments de construction préfabriqués a rendu l’acier peu pratique. Seulement sept maisons ont été construites.

Le Royal Hawaiian Estates

Le Royal Hawaiian Estates constitue un complexe situé au 1774, South Palm Canyon Drive. Les architectes Donald Wexler et Richard Harrison ont associé des idées modernistes à des thèmes polynésiens dans la conception. Construit en 1961 et 1962, à l’époque où l’architecture du Tiki était à la mode, le complexe compte 12 bâtiments et 40 unités de condo répartis sur 5 hectares. Des ornements de tiki en bois et d’autres détails ludiques confèrent aux bâtiments et aux terrains une saveur tropicale fantaisiste. Le style Tiki prend des formes abstraites au Royal Hawaiian Estates. Les rangées de contreforts orange vif qui soutiennent les toits représentent les stabilisateurs des pirogues à balancier. Dans tout le complexe, pics abrupts, lignes de toit en saillie et poutres apparentes suggèrent l’architecture des huttes tropicales. En février 2010, le conseil municipal de Palm Springs a désigné le Royal Hawaiian Estates « quartier historique ». Les propriétaires qui réparent ou restaurent leurs unités de condo peuvent ainsi demander des avantages fiscaux.

Le Royal Hawaiian Estates

Les classiques de Palm Springs

La maison des Edris située au 1030 West Cielo Drive est un parfait exemple du modernisme du désert qu’on peut voir à Palm Springs. Avec ses murs de pierre, elle semble émerger du paysage rocheux. Construite en 1954, cette propriété a été conçue pour Marjorie et William Edris par le célèbre architecte de Palm Springs, E. Stewart Williams. La pierre locale et le sapin de Douglas ont été utilisés pour les murs de la maison. La piscine a été installée avant la construction de la maison afin que les équipements de construction ne nuisent pas au paysage.

La Frey House II d’Albert Frey a été bâtie pour sa part en 1963. Elle est située dans les montagnes escarpées surplombant Palm Springs. Cette maison appartient maintenant au Palm Springs Art Museum. En temps normal, elle n’est pas ouverte au public, mais des visites sont parfois proposées lors d’événements spéciaux tels que la Semaine du modernisme à Palm Springs.

Enfin, comment ne pas citer la maison de Sinatra. Située au 1148 Alejo Road au cœur du Twin Palm Estates, elle a été construite en 1946. On la doit à l’architecte E. Stewart Williams.

Sur le même thème

Comparer