La propriété du film Autant en emporte le vent sur le marché

La propriété du film Autant en emporte le vent sur le marché

La maison qui a inspiré la propriété d’Ashley Wilkes dans le classique hollywoodien « Autant en emporte le vent » a été proposée aux enchères par Target Auction. Les cinéphiles ont jusqu’ au 25 juillet pour se prononcer, les enchères ayant démarré en ligne le 4 juillet. C’est tout un symbole.

Une demeure mythique

Il y a des films qui sont nés pour être des classiques. « Autant en emporte le vent » fait partie de ces productions. Dès son annonce, le film était supposé marquer les esprits, car il s’agissait de l’adaptation à l’écran du roman de Margaret Mitchell ayant reçu le prix Pulitzer en 1937. Ce fut le cas, car la production aurait rapporté 1.97 milliard de dollars.

Outre les acteurs principaux avec entre autres Vivien Leigh dans le rôle de Scarlett O’Hara, Clark Gable dans celui de Rhett Butler et Leslie Howard dans celui d’Ashley Wilkes qui ont carrément crevé l’écran, le décor est également entré dans la légende. C’est le cas de la demeure des Wilkes. Une vraie magie du cinéma, cette maison a été entièrement recréée pour le tournage. Et comme tout film mythique, une belle histoire se cache derrière le choix de ce décor devenu iconique. En effet, si Margaret Mitchell a écrit « Gone with the Wind », de son titre original, les droits ont été rachetés par la Selznick International Pictures en 1939 pour la production. L’auteur n’avait donc plus son mot à dire sur le film à venir. Cela ne l’a pas empêchée de proposer une maison qu’elle estimait être le parfait endroit pour les Wilkes. Il s’agit d’un manoir situé à Covington, en Géorgie. Elle a ainsi fait envoyer une coupure de l’Atlanta Journal où figurait une photo de la demeure baptisée alors Harris Plantation à la production. Le réalisateur Victor Fleming a été immédiatement séduit.

Un musée dédié au film

L’histoire raconte les péripéties des relations entre le trio Scarlett O’Hara, Ashley Wilkes et Rhett Butler sur fond de guerre de Sécession. Le choix de cette maison situé à une cinquantaine de kilomètres au sud-est d’Atlanta reflète son époque. Elle a été construite en 1836 par un certain juge John Harris sur sa propriété de Covington. Rebaptisée Twelve Oaks, la demeure de 930 m2 a été rénovée en 2017, mais elle respire toujours son époque. Elle compte 12 chambres et 13 salles de bain, dont 2 équipées de baignoires évaluées à 14 000 dollars. La maison surplombe un jardin de plus de 12 000 m2 où on peut trouver une piscine et une pergola. Le garage propose jusqu’à 4 places avec une prise pour charger une éventuelle voiture électrique.

Target Auction propose donc Twelve Oaks aux enchères à partir d’un million de dollars. Les cinéphiles seront nombreux à se présenter au portillon, car en plus du décor, on pourra trouver dans le manoir des reproductions de 4 robes que Vivien Leigh a porté et de 2 costumes de Clark Gable. De plus, la demeure se situe à Covington qui est connu comme l’Hollywood du Sud où plus de 125 films ont été tournés. Les enchères seront clôturées le 25 juillet.

Sur le même thème

Comparer